GNL : TotalEnergies contribue à sécuriser l’approvisionnement énergétique de l’Allemagne

24/01/2023

Après l’arrivée (ou la mise à disposition) en décembre 2022 d’un FSRU (Floating Storage & Offloading Unit), Le Neptune, TotalEnergies annonce le démarrage du terminal Deutsche Ostsee LNG d’import de gaz naturel liquéfié (GNL). Ce projet consolide la place de TotalEnergies comme 3e acteur mondial du GNL et le 1er acteur de la regazéification en Europe. 

Situé sur la côte de la mer Baltique dans le nord-est de l’Allemagne, le port de Lubmin a accueilli en décembre dernier le premier terminal flottant d’importation de gaz naturel liquéfié du pays.  Affrété par TotalEnergies, le FSRU Neptune, est désormais opéré par Deutsche ReGas.

Les FSRU : des outils flexibles permettant d’augmenter rapidement les capacités d’import de GNL

Les FSRU – terminaux flottants de regazéification - sont des terminaux méthaniers sur l’eau : les navires transportant du gaz naturel liquéfié (GNL) viennent s’y amarrer et y déchargent leur cargaison, stockée sous forme liquide avant d’être remise sous forme gazeuse. Ces terminaux permettent d’acheminer rapidement le GNL, en utilisant peu d’infrastructures non existantes – une jetée et une connexion à un tuyau à haute pression pour décharger le gaz. Le GNL regazéifié est alors dirigé vers des installations à terre et injecté dans le réseau de transport. 

Le Neptune est doté d’une capacité de regazéification de 5 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le terminal est désormais opérationnel et permettra de couvrir 5 % de la consommation annuelle du pays. La Compagnie détient au sein du terminal une capacité de regazéification de 2,6 milliards de mètres cubes de gaz par an.

Notre projet en Allemagne

L’inauguration du terminal Deutsche Ostsee LNG d’import de gaz naturel liquéfié (GNL) permet à la Compagnie de devenir l'un des principaux fournisseurs de GNL en Allemagne. Signe de l’importance du projet, le site a été inauguré en présence du Chancelier fédéral allemand Olaf Scholz. Ce projet, auquel TotalEnergies contribue en mettant à disposition une unité flottante de stockage et de regazéification (FSRU) et en fournissant du GNL participe à sécuriser l’approvisionnement énergétique du pays, en couvrant environ 5 % de la demande allemande.

L’Europe fait face à une crise historique de son approvisionnement en gaz, TotalEnergies a mobilisé son portefeuille de GNL, pour acheminer le GNL disponible vers l’Europe et utiliser les capacités de regazéification de 18 Mt/an qu’elle y détient. Grâce au démarrage du terminal de Lubmin, TotalEnergies va pouvoir accroître cet effort et porter à plus de 20 Mt/an ses importations en Europe, soit environ 15 % des capacités de regazéification du continent.
Stéphane Michel Directeur général, Gas Renewables & Power