TotalEnergies et GHGSat lancent une nouvelle initiative pour surveiller par satellite les émissions de méthane en mer

07/07/2021

Actualités

Paris, le 7 juillet 2021 – Dans le cadre de son engagement pour identifier, quantifier et réduire les émissions de méthane liées à ses opérations, TotalEnergies s’associe à GHGSat pour développer une technologie d’imagerie satellitaire visant à surveiller les éventuelles fuites de méthane sur des installations en mer. 

Nommée « Glint Mode », cette nouvelle technologie permet d’annuler les effets perturbants de l’eau sur l’acquisition des données, en observant la réverbération du soleil à sa surface. Cette imagerie satellitaire pourra être couplée à des mesures locales d’émissions de méthane pour lesquelles TotalEnergies a développé un spectromètre ultraléger AUSEA1 monté sur drone et considéré comme le plus précis au monde. 

Depuis 2018, TotalEnergies et GHGSat travaillent ensemble à améliorer les seuils de mesure des émissions de méthane afin de détecter des émissions toujours plus faibles et ainsi pouvoir prévenir les fuites le plus en amont possible. En octobre 2020, TotalEnergies et GHGSat ont établi un record mondial sur la plateforme d’essais TADI2 de TotalEnergies, dotée d’outils de détection à la pointe de l’industrie, en réussissant à quantifier la plus petite fuite contrôlée jamais détectée jusqu'alors. Les deux partenaires franchissent une nouvelle étape avec cette initiative qui vise à réaliser six observations satellitaires avec « Glint Mode » sur les sites en mer de TotalEnergies. 

« Dans le cadre d’un programme d’amélioration continue , TotalEnergies a décidé d’engager une nouvelle étape dans sa collaboration avec GHGSat pour développer une technologie innovante de cartographie satellitaire adaptée aux infrastructures en mer. Cette technologie complètera le dispositif de mesure des émissions de méthane dont TotalEnergies détient le record en termes de précision, renforçant ainsi notre position de pionnier pour développer les technologies de contrôle des émissions de méthane », a déclaré Marie-Noëlle Séméria, Directrice R&D de TotalEnergies

« GHGSat a hâte d'étendre ses efforts de surveillance des émissions avec TotalEnergies. En ajoutant des mesures offshore à son portefeuille de capacités satellitaires, aéroportées et analytiques, GHGSat continue d'améliorer ses services pour les leaders du marché comme TotalEnergies », a déclaré Stéphane Germain, Président directeur-général de GHGSat.

Ce partenariat innovant s’inscrit dans la continuité de l’engagement de TotalEnergies au sein de l’Oil & Gas Methane Partenership (OGMP 2.0) du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) pour réduire les émissions de méthane de l’industrie.

La maîtrise des émissions de méthane, une priorité de TotalEnergies

TotalEnergies affiche l’une des meilleures performances du secteur en matière de réduction des émissions de méthane. La Compagnie a ainsi diminué ses émissions de près de 50% depuis 2010 en s’attaquant aux différentes sources d’émission – notamment le torchage, les évents et les émissions fugitives – et en suivant des normes de conception strictes pour ses nouveaux projets afin de garantir des émissions de méthane proches de zéro. La compagnie, qui a déjà réduit de plus 90 % son torchage de routine depuis 2010, s’engage à ne plus y recourir d’ici 2030. 

L’objectif de TotalEnergies est de maintenir ces intensités d’émission en dessous de 0,2 % du gaz commercial produit pour ses installations pétrolières et gazières et en dessous de 0,1 % pour ses installations gazières. En 2020, TotalEnergies a atteint une performance respectivement de 0,15 % et de moins de 0,1 %, en ligne avec ses objectifs. 

TotalEnergies a engagé en novembre 2020 une deuxième phase du partenariat Oil & Gas Methane Partnership (OGMP 2.0) du Programme des Nations Unies pour L'Environnement, soutenant un cadre de reporting plus large, étendu à l'ensemble de la chaîne de valeur gaz et aux actifs non opérés.

 

1Le spectromètre ultraléger AUSEA (1,4 Kg ) a été développé par TotalEnergies et le laboratoire GSMA, qui associe le CNRS et l’Université de Reims Champagne Ardenne.
2La plateforme d’essai TADI est située à Lacq, dans le Sud-Ouest de la France, et a une offre unique de tests d’émissions contrôlées de gaz dans un environnement représentatif d’un site industriel.

____

A propos de GHGSat
GHGSat est un leader dans la surveillance des gaz à effet de serre à haute résolution depuis l'espace, fournissant des données d'émission exploitables aux entreprises, aux gouvernements et aux régulateurs du monde entier. Grâce à des capacités de télédétection exclusives et à une technologie brevetée, GHGSat peut surveiller des installations individuelles, offrant une plus grande précision des données et facilitant la prise de décision stratégique en temps opportun. 

Contacts GHGSat

A propos de TotalEnergies Recherche et Innovation
TotalEnergies déploie sa Recherche et Innovation dans les domaines de l’énergie solaire et éolienne, des solutions de stockage et de systèmes énergétiques hybrides, des réseaux d’énergies distribuées, des biocarburants, du biogaz, de l’hydrogène, des produits bas carbone pour la mobilité alternative, et des technologies de captage, stockage et valorisation du carbone. TotalEnergies Recherche et Innovation mobilise 4 300 collaborateurs répartis dans 18 centres de recherche à travers le monde qui travaillent main dans la main avec les chercheurs, les étudiants et les entrepreneurs qui ont à cœur d’accompagner la transition énergétique.

À propos de TotalEnergies
TotalEnergies est une compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies : pétrole et biocarburants, gaz naturel et gaz verts, renouvelables et électricité. Ses 105 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie toujours plus abordable, propre, fiable et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, TotalEnergies inscrit le développement durable dans toutes ses dimensions au cœur de ses projets et opérations pour contribuer au bien-être des populations.

Contacts TotalEnergies

Avertissement
Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TotalEnergies SE détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TotalEnergies SE ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Le terme « Compagnie » ou les termes « compagnie TotalEnergies » renvoient à la société TotalEnergies SE et aux sociétés contrôlées directement ou indirectement, et sont utilisés à des fins de convenance pour les besoins de la présente communication. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs. Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TotalEnergies SE ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

Nous contacter