Climat : notre vision

Panneaux solaires sur des ombrières de parking

L’énergie est un domaine clé dans la lutte contre le réchauffement climatique. Depuis plusieurs années, TotalEnergies, acteur majeur du secteur, s’applique à réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de ses activités. Dans le même temps, notre Compagnie s’implique au sein de l’industrie et de la communauté internationale pour faire émerger des solutions communes visant à limiter l’augmentation de la température globale en deçà de 2°C. Nous militons notamment pour la mise en place d’une tarification carbone.

Mobiliser les énergies

La consommation d’énergie représente plus de 80 % des émissions mondiales de CO2. Alors que la population mondiale devrait être supérieure à 9 milliards de personnes en 2040, les progrès en matière d’efficacité énergétique devront être majeurs pour permettre de stabiliser la demande en énergie à un niveau proche du niveau actuel. De plus, le mix énergétique mondial devra évoluer de manière significative pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable. Notre Compagnie est engagée à contribuer aux Objectifs de développement durable définis par les Nations unies, plus particulièrement sur les thèmes liés au changement climatique et au développement d’une énergie meilleure, plus abordable, plus sûre, plus propre et accessible au plus grand nombre.

Convaincus que les objectifs climatiques ne pourront être atteints que par la mobilisation conjointe des entreprises, des pouvoirs publics et des consommateurs, nous nous appliquons également à créer des passerelles pour faire émerger des solutions. Notre Compagnie s’implique notamment auprès d’autres grands acteurs au sein d’organisations visant à multiplier les voies d’action.

Nous faisons ainsi partie des membres fondateurs de l’OGCI (Oil and Gas Climate Initiative) au sein de laquelle nous coopérons avec douze autres grandes compagnies pour soutenir le déploiement de solutions permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre. En 2017, nous avons également rejoint le Breakthrough Energy Coalition, un groupe d’investisseurs capables de soutenir, sur le long terme, de nouvelles entreprises de pointe dans le domaine de l’énergie. Nous y apportons notre expertise du secteur énergétique et des solutions durables.

Nos objectifs Climat à horizon 2030

Avec l’ambition d’atteindre la neutralité carbone à horizon 2050, conjointement avec la société, nous nous attachons à réduire dès à présent les émissions de gaz à effet de serre des scopes 1 et 2 (liées à nos activités) et du scope 3 (liées à l’utilisation de nos produits énergétiques).

Pour cela, nous agissons sur l’offre en augmentant la part du gaz et surtout de l’électricité renouvelable dans notre mix énergétique. Nous avons ainsi pour objectif d’atteindre 100 GW de capacité brute de génération électrique d’origine renouvelable d’ici 2030. C’est pourquoi nous prévoyons de multiplier par 20 nos investissements dans l’électricité et les renouvelables en allouant 60 milliards de dollars à des projets renouvelables sur 10 ans.

Nous agissons également sur nos émissions en arrêtant le brûlage de routine (objectif 0 en 2030), en réduisant nos émissions de méthane et en investissant 200 millions de dollars par an dans le stockage de carbone sur la décennie en cours.
En parallèle, nous agissons sur la demande en investissant 1 milliard de dollars dans les batteries et les bornes de recharge électriques d’ici 2030. Un effort qui contribuera à augmenter multiplier le nombre de points de charge en Europe. Nous visons une augmentation de nos ventes de biocarburants de 10 % par an sur la même période.

Notre implication au sein des associations professionnelles

Pour contribuer à la définition de standards techniques ou au débat sur des politiques publiques liées à nos activités, nous adhérons à des associations commerciales et industrielles nationales et internationales.

Depuis 2019, nous conduisons une évaluation annuelle des positions publiques prises par ces associations sur le sujet du climat pour nous assurer qu’elles sont en harmonie avec les nôtres (et ne pas renouveler notre adhésion aux associations dont les positions s’opposent aux nôtres, le cas échéant). Cette évaluation est menée selon six critères clés :

  1. La position scientifique : pour TotalEnergies, le lien entre les activités humaines et le changement climatique est un fait établi.
  2. L’Accord de Paris : TotalEnergies reconnaît l’Accord de Paris comme une avancée majeure dans la lutte contre le réchauffement climatique et soutient les initiatives des États parties prenantes pour atteindre les objectifs de cet accord.
  3. La tarification du carbone : TotalEnergies considère qu’il est nécessaire de mettre en place une tarification du carbone afin de stimuler l’efficacité énergétique, de soutenir les technologies à faible émission de carbone et de mettre en place des solutions de puits de carbone nécessaires à la neutralité carbone.
  4. Le rôle du gaz naturel : TotalEnergies considère que le gaz naturel, en particulier en remplacement du charbon, est un élément clé de la transition énergétique. La Compagnie soutient les politiques visant à réduire les émissions de méthane, de la production à la consommation de gaz naturel, et en particulier les initiatives visant à la réduction du brûlage, comme l’initiative Zero Routine Flaring de la Banque mondiale.
  5. Le développement des énergies renouvelables : TotalEnergies soutient les politiques, initiatives et technologies visant à promouvoir le développement des énergies renouvelables. TotalEnergies soutient d’autre part le développement des biocarburants.
  6. Le développement du CCUS : TotalEnergies soutient le développement du CCUS, indispensable à l’atteinte de la neutralité carbone durant la seconde moitié du siècle comme le prévoit l’Accord de Paris.  

Un engagement fort pour une tarification du carbone

Pour lutter contre les émissions de carbone, nous nous engageons en faveur de la mise en place d’un mécanisme de tarification du carbone. En effet, nous pensons que donner un prix au CO2 permet de combattre le changement climatique, en créant des incitations pour la bonne évolution du mix énergétique. C’est le signal économique le plus efficace pour faire bouger les lignes et accentuer le basculement vers la production d’électricité d'origine renouvelable.

Nous intégrons déjà un prix du CO2 dans les évaluations économiques de nos propres investissements, pour nous assurer de la viabilité de nos projets et de notre stratégie à long terme au regard des enjeux climatiques.

Nous plaidons ainsi pour la mise en place rapide de mécanismes de tarification adaptés au contexte (zone géographique, secteur économique…), pouvant progressivement être interconnectés entre eux. Plus largement, nous sommes engagés depuis 2015 dans diverses initiatives internationales telles que :

  • Paying for Carbon : en 2015, TotalEnergies et cinq autres leaders de l’industrie pétrolière et gazière ont appelé la communauté internationale à mettre en œuvre des mécanismes de tarification du carbone ;
  • La Carbon Pricing Leadership Coalition : nous contribuons à cette initiative auprès de la Banque mondiale afin de renforcer la portée de nos messages ;
  • Le Climate Leadership Council : nous avons rejoint, comme membre fondateur, ce Conseil et son projet de dividende carbone.