Electricité renouvelable, devenir un leader mondial

Centrale solaire Sunpower Total, Prieska (Afrique du Sud)

La transition énergétique repose en partie sur l’électrification des usages de l’énergie, ce qui nécessite un accroissement massif d’électrons verts. TotalEnergies se déploie sur toute la chaîne électrique renouvelable (production, stockage, trading, ventes) avec l’objectif de figurer parmi les 5 premiers producteurs mondiaux d’électricité solaire et éolienne en 2030. 

Notre contribution au développement des énergies renouvelables tel que préconisé par le scénario Net Zéro de  l’AIE*  a accéléré en 2021, puisque nos investissements dans les renouvelables et l’électricité ont atteint 25 % de nos investissements, au-dessus des 20 % que nous envisagions il y a un an. En y ajoutant nos investissements dans les nouvelles molécules, ce seront bientôt plus de 30 % de nos investissements qui seront consacrés à l’énergie décarbonée.

En quatre ans, notre capacité brute installée d’électricité renouvelable est passée de 0,7 GW en 2017 à plus de 10 GW fin 2021. L’objectif est d’atteindre 35 GW de capacité brute en 2025, puis 100 GW en 2030 et ainsi de faire passer notre production d’électricité de 21 TWh en 2021 à 120 TWh en 2030.

Depuis 2015, TotalEnergies a constitué un portefeuille de génération électrique flexible à partir de centrales à gaz (CCGT), d’une capacité de 4 GW fin 2021. Les centrales à gaz complètent le développement des énergies renouvelables, en soutenant le réseau lors des pics de demande ou lorsque le soleil ou le vent ne sont pas suffisants. 

Autre avantage : les centrales à gaz offrent une plus grande souplesse opérationnelle avec une rapidité de redémarrage et une capacité de montée en charge deux fois plus importante que les centrales à charbon. De plus, sa flexibilité pour la production d’électricité fait également du gaz naturel l’indispensable complément des énergies renouvelables, par nature intermittentes.

À terme, ces capacités ont vocation à être décarbonées, soit via leur approvisionnement (biométhane ou hydrogène), soit via la séquestration de leurs émissions (CCS).

 *Le scénario NZE de l’AIE est un scénario normatif décrivant l’évolution d’une demande d’énergie mondiale qui serait compatible avec un scénario 1,5 °C « sans dépassement du budget carbone associé ». 

Nos progrès en 2021

Accélération de nos positions dans le solaire photovoltaïque

Nos projets solaires ont connu une forte accélération en 2020 et à nouveau en 2021, en particulier en Inde et aux États-Unis. Ce développement va se poursuivre, l’énergie solaire représente les trois quarts des 35 GW que nous voulons développer d’ici 2025.

Poursuite de la montée en puissance dans l’éolien offshore 

Notre portefeuille de projets éoliens en mer comptabilise une capacité totale de plus de 10 GW, dont 2/3 d’éolien fixe et 1/3 d’éolien flottant.

Lancement de plusieurs projets de stockage stationnaire d’électricité en soutien des renouvelables 

Les projets de stockage d’électricité sont nécessaires pour pallier l’intermittence des projets solaires ou éoliens, garantir la stabilité des réseaux électriques et en tirer le meilleur parti compte tenu de la volatilité journalière des marchés de l’électricité. TotalEnergies bénéficie sur ce segment de l’expertise technologique de Saft