Qatar : 5 questions sur le méga projet GNL North Field East 

08/07/2022

TotalEnergies s’est vu attribuer une participation de 25 % dans une nouvelle joint-venture aux côtés de la compagnie nationale QatarEnergy (75 %). Cette JV détiendra 25 % dans le méga projet GNL North Field East, lancé par QatarEnergy en 2019.

Décryptage de ce projet en vidéo avec Laurent Vivier, directeur Moyen Orient et Afrique du Nord, Exploration-Production.

Le plus grand projet de GNL du monde

​​​​Le projet North Field East, lancé par QatarEnergy à l’été 2019, est en cours de construction. Il a pour objectif de porter la capacité totale d’export de GNL du Qatar de 77 à environ 110 Mtpa d’ici 2027, grâce à la construction de 4 trains de 8 Mtpa chacun. La partie amont du projet développera la zone sud-est du champ, via huit plateformes, 80 puits et des gazoducs vers l’usine à terre.

Un projet de GNL bas carbone

Portant une attention particulière aux enjeux environnementaux et climatiques, le projet adoptera les standards les plus élevés pour réduire les émissions. Le CO2 natif associé à la production du gaz sera capté et séquestré dans un aquifère salin. De plus, les installations seront connectées au réseau électrique du pays qui fournira une part croissante d’électricité renouvelable – en ligne avec l’ambition climat du Qatar – grâce au projet solaire géant Al Kharsaah qui est prévu de démarrer en 2022 et dont TotalEnergies est partenaire.