Australie : Total et ses partenaires lancent le développement du projet GLNG

13/01/2011

Actualités

13 janvier 2011 : Total et ses partenaires – Santos (opérateur), Petronas et Kogas – annoncent leur décision de lancer en Australie le projet de GLNG qui représente un investissement de 16 milliards de dollars. Ce projet intégré comprend l'extraction de gaz de charbon, la construction d'un gazoduc de 420 kilomètres et la construction d'une usine de liquéfaction de 7,2 millions de tonnes par an (Mt/a) sur l'île de Curtis dans le port industriel de Gladstone. La première livraison de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) est prévue en 2015 et le plateau de production de l'usine de GNL devrait être atteint en 2016 pour une durée de plus de 20 ans.

Les contrats signés avec Petronas dans un premier temps, puis avec Kogas en décembre 2010, garantissent un enlèvement annuel de 7 millions de tonnes de GNL.

« Total se félicite de collaborer sur ce projet avec Santos, opérateur australien qui a démontré son expertise en tant que producteur de gaz de charbon depuis 2002, et d'apporter son savoir-faire dans la gestion des grands projets de GNL. La participation de Petronas et Kogas, principaux acheteurs du GNL produit, renforce également la solidité du projet. » a déclaré Yves-Louis Darricarrère, directeur général Exploration & Production de Total. « Ce projet est pour Total la parfaite application de sa stratégie en remplissant le double objectif de consolider sa position d'acteur de premier plan dans le gaz naturel liquéfié et de renforcer son portefeuille dans le gaz non conventionnel. Au travers de ce projet, Total renforce sa présence en Australie et ses positions sur le marché asiatique du GNL qui connaît la plus forte croissance et offre des valorisations élevées, liées au prix du pétrole. »

Le projet GLNG

Le projet intégré de production de GNL comprend l'extraction de gaz de charbon des champs de Fairview, Arcadia, Roma et Scotia, situés dans les bassins de Bowen et Surat, à l'Est de l'Australie, dans le Queensland. Les ressources de ces actifs sont estimées à plus de 250 milliards de mètres cubes (Gm3) (9 Téra pieds cubes) de gaz. Le champ de Fairview produit d'ores et déjà 3,1 millions de mètres cubes par jour (Mm3/j) (110 millions de pieds cubes par jour) vendus sur le marché domestique. Les partenaires du projet GLNG développeront leur part de ces champs pour atteindre un plateau de 9 Gm3 par an, soit 900 millions de pieds cubes par jour (41 000 barils équivalent pétrole par jour en quote-part pour Total).

Total avait pris dans GLNG une participation de 20% en septembre 2010, portée à 27,5% en décembre 2010 lors de l'entrée de Kogas dans le projet. Les partenaires du projet sont désormais Santos (opérateur, 30%), Petronas (27,5%), Total (27,5%) et Kogas (15%).

L'engagement de Total dans le Queensland

La construction de GLNG va démarrer immédiatement, générant ainsi 1 500 emplois sur le premier semestre 2011. GLNG générera 5 000 emplois en période de construction et 1 000 emplois permanents une fois en production.

En Australie, comme dans tous les pays où il exerce ses activités, Total assume ses responsabilités en matière de sécurité et de protection de l'environnement. Assurer la sécurité des personnes qui travaillent sur ses projets est une priorité pour le Groupe qui s'attache également à réduire l'impact de ses opérations sur l'environnement dans le cadre de son engagement en faveur du développement durable. Conscients que la gestion de l'eau constitue un véritable enjeu, les partenaires du projet GLNG ont mis en place un programme de gestion de l'eau incluant une surveillance approfondie et la création d'un groupe d'experts dédiés qui travaillera en étroite coopération avec les autorités australiennes et les exploitants agricoles de la région.

Par ailleurs, Total est solidaire des activités de Santos, opérateur des licences dans les bassins de Bowen et Surat, visant à aider les populations affectées par les récentes inondations qui ont touché le Queensland.

Total Exploration et Production en Australie

En Australie, où Total possède des droits miniers depuis 2005, Total E&P détient des participations dans dix permis offshore, dont quatre opérés, au nord-ouest du pays dans les bassins de Browse, Vulcan et Bonaparte.

Dans le bassin de Browse, Total détient 24% aux côtés d'Inpex dans le projet GNL d'Ichthys. La préparation du développement progresse depuis le lancement en 2009 des études d'ingénierie et en 2010 des premiers appels d'offres. Le projet prévoit une capacité de production de 8,4 Mt/a de GNL, d'environ 1,6 Mt/a de Gaz de Pétrole Liquéfié et d'environ 100 000 barils par jour de condensats. La décision finale d'investissement de ce projet est prévue pour fin 2011, et la mise en production du champ pour fin 2016.

Total et le GNL

Total, un des premiers producteurs de GNL grâce à des positions solides et diversifiées sur l'ensemble de la chaîne du GNL, est présent dans la quasi-totalité des régions de production ainsi que sur les principaux marchés. Le développement du gaz naturel liquéfié demeure un élément clé de la stratégie de développement du Groupe.

Total produit du GNL en Indonésie, au Qatar, aux émirats Arabes Unis, à Oman, au Nigeria, en Norvège et au Yémen. Le démarrage de Yemen LNG et du train 5 de Qatargas 2 a permis d'accroître la production de GNL du Groupe d'environ 40% en 2010. Angola LNG, actuellement en construction, viendra compléter ce portefeuille en 2012.

Le Groupe s'est également assuré un accès de long terme à des capacités de regazéification de GNL sur les principaux marchés : l'Amérique du Nord (états-Unis – Sabine Pass et Mexique – Altamira), l'Europe (France – Fos Cavaou et Royaume-Uni – South Hook) et l'Asie (Inde – Hazira).  

Contact pour toute information concernant ce communiqué :
Tél. : +33 (0) 1 47 44 46 99 - Fax : +33 (0) 1 47 44 68 21
Envoyez un mail à la Direction Relations Médias

Nous contacter