Angola : Total cède à Inpex une participation dans le bloc 14

21/08/2012

Actualités

Paris, le 21 Août 2012 : Total annonce aujourd'hui un accord par lequel il cède à INPEX CORPORATION une participation indirecte de 9,99 % dans le bloc 14, dans l'offshore angolais. La transaction reste soumise à l'accord des autorités angolaises.


Le bloc 14

Le bloc 14 est situé à une centaine de kilomètres au large de Cabinda, en Angola, et couvre une superficie d'environ 4 094 km2 par des profondeurs d'eau allant de 200 à 1 500 m. La production sur le bloc 14, qui a débuté en 1999, s'élève actuellement à plus de 160 000 barils de pétrole brut par jour. Le bloc 14 est opéré par Cabinda Gulf Oil Company Limited (31 %) aux cotés des partenaires Total (20 %), Sonangol Pesquisa e Produção, S.A. (20 %), Eni Angola Exploration, B.V. (20 %) et Galp Exploração e Produção Petrolífera, S.A. (9 %).

La participation de 20 % de Total dans le bloc 14 sera transférée dans une nouvelle filiale de Total – Angola Block 14 B.V. - dans laquelle INPEX deviendra actionnaire.


Total Exploration & Production en Angola

Total est présent en Angola depuis 1953. En 2011, la production en quote-part SEC* de Total a atteint 135 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j). Cette production provient essentiellement des blocs 17, 0 et 14. Fin 2011, Total opérait 640 000 bep/j, ce qui en fait le premier opérateur du pays.

Principal actif de Total en Angola, le bloc 17, opéré par le Groupe avec une participation de 40 %, est situé en offshore profond. Il comporte quatre pôles majeurs : Girassol-Rosa, Dalia et Pazflor actuellement en production ; et CLOV (articulé autour des découvertes de Cravo, Lirio, Orquidea et Violeta) dont le développement a été lancé en 2010.
 

Total est également opérateur du bloc 32 situé en offshore très profond, dans lequel il détient une participation de 30 %. Douze découvertes ont été réalisées, confirmant le potentiel pétrolier du bloc. Des études de développement sont en cours pour une première zone de production située dans la partie centre/sud-est du permis.

Par ailleurs, le projet Angola LNG de construction d'une usine de liquéfaction près de Soyo est conçu pour commercialiser les réserves de gaz naturel du pays. Ce projet, dans lequel Total détient une participation de 13,6 %, sera alimenté, dans un premier temps, par du gaz associé provenant des gisements des blocs 15, 17 et 18 puis, dans un deuxième temps, des blocs 0 et 14.

En Angola, comme dans tous les pays où il opère, le Groupe fait de l'importance accordée à l'hygiène, la sécurité et l'environnement une priorité absolue. En outre, Total s'engage à développer l'industrie pétrolière locale en recrutant des collaborateurs nationaux auxquels il propose des formations professionnelles. Grâce à son ambitieux plan d'Angolanisation et de transfert de technologies, Total renforce l'économie locale. Total E&P Angola s'est doté d'une politique de responsabilité sociale transparente et solide autour de trois axes majeurs : la santé, l'éducation et le développement économique local.

*SEC : Security and Exchange Commission des Etats-Unis

Contact pour toute information concernant ce communiqué :
Tél. : +33 (0) 1 47 44 46 99 - Fax : +33 (0) 1 47 44 68 21
Envoyez un mail à la Direction Relations Médias

Nous contacter