La plateforme de La Mède, un site tourné vers les énergies d’avenir

Emplacement : France
Partenaires : TotalEnergies
Activité principale : production de diesel renouvelable
Autres activités : production d’AdBlue®, plateforme de logistique et de stockage, école de formation sur installations réelles, production d'électricité d'origine solaire, projet de production d'hydrogène bas carbone
Mise en service : 2019

1re

bioraffinerie française de taille mondiale

Carte de France

Construite en 1935 à Châteauneuf-les-Martigues, près de Marseille, la plateforme de La Mède se transforme depuis 2015. Le site se tourne vers des énergies d’avenir porteuses de croissance pour TotalEnergies et pour la région. La reconversion de La Mède s’inscrit dans notre volonté de prendre une part active au développement des énergies renouvelables tout en maîtrisant les émissions de CO2.

TotalEnergies a investi 337 millions d’euros pour reconvertir La Mède en plateforme orientée vers les nouvelles énergies. Au cœur du projet : la reconversion de la raffinerie en bioraffinerie.

La plateforme de La Mède comprend également une unité de production d’AdBlue®, une plateforme de logistique et de stockage et une centrale solaire.

Elle héberge aussi l’un des deux centres OLEUM de TotalEnergies, deux partenariats avec Veolia pour la culture de microalgues et la valorisation des déchets, ainsi que Masshylia, un projet en partenariat avec ENGIE pour concevoir un des plus grands sites de production d’hydrogène bas carbone en France.

Résolument tournée vers des énergies bas carbone porteuses de croissance pour TotalEnergies et pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, La Mède est un exemple de reconversion industrielle réussie.
Bernard Pinatel directeur général de la branche Raffinage-Chimie de TotalEnergies

La première bioraffinerie française de taille mondiale

Démarrée en 2019, la bioraffinerie de La Mède dispose d’une capacité de production de 500 000 tonnes par an de diesel renouvelable et peut traiter une grande diversité de matières premières certifiées durables : huiles végétales, huiles de cuisson usagées et graisses animales issues de l’économie circulaire. Depuis le 1er janvier 2023, l’huile de palme est exclue des matières premières traitées à La Mède.

Un nouvel investissement de 70 millions d’euros, annoncé en juin 2023, vise à accélérer la transformation de la bioraffinerie dès 2024. Il permettra de moderniser les installations du site afin de traiter jusqu’à 100 % d’huiles de cuisson usagées et de graisses animales.

Infographie « Des matières premières biosourcées diverses avec une part croissante des déchets et résidus » - voir description détaillée ci-après

Agrandir l'image

100 % des huiles achetées par TotalEnergies pour La Mède répondent aux critères de durabilité fixés par l'Union européenne. La conformité aux critères de durabilité des huiles achetées pour la bioraffinerie de La Mède est établie par un certificat de durabilité de type ISCC (International Sustainability & Carbon Certification) selon un système de bilan massique exigé par l’Union européenne(1).

Focus sur la certification ISCC Mass Balance (bilan massique)

Cette certification assure qu'à chaque tonne d'huile achetée et traitée par TotalEnergies correspond la production d'une tonne d'huile dans le respect des critères de durabilité de l'Union Européenne.

Ce certificat est attribué sous condition du respect des critères de durabilité et de traçabilité des huiles sur toute la chaîne, de leur origine à la raffinerie :

  • réduction des émissions de carbone d’au moins 50 % par rapport aux carburants fossiles ;
  • aucune plantation sur des terres déforestées après 2008 ;
  • pratiques agricoles préservant la biodiversité ;
  • respect des droits de l’Homme.

Production AdBlue®

L’AdBlue® est un additif permettant de réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx) des moteurs diesel (poids lourds et véhicule de tourisme). L’unité de production d’AdBlue® de La Mède en produit 50 000 tonnes par an.

Plateforme logistique de stockage flexible et multimodale

Une nouvelle plateforme de logistique et de stockage est entrée en service en avril 2017. Doté d’une capacité de stockage d’1,3 million de m3, le dépôt situé au cœur du Grand Port Maritime de Marseille-Fos permet de stocker des carburants (essence, gazole), du fuel domestique et des carburants d’aviation.

Centre de formation sur installations réelles

La Mède abrite l’un des deux centres OLEUM de TotalEnergies. Réplique du centre du même nom implanté dans notre établissement des Flandres, à Dunkerque, ce centre de formation aux métiers de l’industrie est une des rares écoles de formation au monde sur installations réelles. Plus de 2 000 personnes peuvent y être formées chaque année. Le centre de formation international OLEUM de La Mède met par ailleurs à disposition une plateforme de démonstration permettant d’expérimenter des projets digitaux en conditions réelles et dans le milieu industriel de TotalEnergies.

Centrale solaire haute performance

La centrale solaire de La Mède est entrée en production en 2017. Elle est dotée des cellules haute performance SunPower, filiale de la Compagnie, et d’une capacité de production de 8 mégawatts (MW), l’équivalent des besoins en électricité d’une ville de 13 000 habitants.

Deux partenariats avec Veolia à La Mède

Une plateforme d’essais pour la culture de microalgues

En juillet 2021, TotalEnergies et Veolia se sont associés pour accélérer le développement de la production de microalgues à partir de CO2. Les deux partenaires collaborent sur un projet de recherche d’une durée de quatre ans sur le site de La Mède, visant à terme la production de biocarburants.

Lors du processus de photosynthèse, les microalgues utilisent la lumière du soleil et le CO2 d’origine atmosphérique ou industrielle pour croître. Arrivées à maturité, elles peuvent être transformées en biocarburants de nouvelle génération à faible intensité carbone. La plateforme d’essais de La Mède permet de comparer les différents systèmes innovants de culture de microalgues et d’identifier les plus performants.

Une filière de valorisation des argiles et effluents

TotalEnergies et SEDE, filiale du groupe Veolia, développent ensemble à La Mède une filière de valorisation des argiles et effluents de bioraffinerie par méthanisation.

Cette filière valorise les déchets de la bioraffinerie(2) en biogaz d’une part, et en digestat (fertilisant agricole) d’autre part. La mise en place de cette filière de traitement circulaire permet aujourd’hui à la bioraffinerie de valoriser près de 90 % des déchets qu’elle produit. Ce procédé sera également utilisé pour la future bioraffinerie de la plateforme de Grandpuits.

Masshylia, un projet innovant de production d’hydrogène bas carbone

En janvier 2021, TotalEnergies et ENGIE ont signé un accord de coopération pour concevoir, développer, construire et exploiter à La Mède le projet Masshylia, un des plus grands sites de production d’hydrogène bas carbone de France. L’électrolyseur de Masshylia devrait produire, à partir d’énergie photovoltaïque, 50 tonnes d’hydrogène vert par jour répondant aux besoins du processus de production de biocarburants de la bioraffinerie, évitant ainsi l’émission de 100 000 tonnes de CO2 par an.

Le projet Masshylia a été labellisé comme innovant et d’un grand intérêt pour la région par plusieurs institutions régionales (Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Métropole Aix-Marseille-Provence, Capenergies pôle de compétitivité). Il bénéficie du soutien d’acteurs locaux pour sa capacité à réduire les émissions de CO2 et démontrer les avantages économiques de l’hydrogène bas carbone, ainsi que pour son intégration dans l'écosystème local et au niveau européen. La production est prévue pour 2027.

(1) cf. article 18, paragraphe 1, de la directive 2009/28/CE du 23 avril 2009 relative à la promotion de l'utilisation de l'énergie produite à partir de sources renouvelables.

(2) Le procédé de la bioraffinerie de La Mède produit, chaque année, près de 10 000 tonnes de déchets. Il s’agit principalement d’effluents et d’argiles de filtration contenant jusqu’à 20 % d’un mélange d’huiles végétales et de graisses animales.