Tyra, un méga-projet gazier offshore, pilier de notre stratégie climat

Pays : Danemark
Type de production : gaz naturel
Opérateur : Danish Underground Consortium (DUC)
Partenaires : TotalEnergies (43,2 %), Noreco (36,8 %), Nordsøfonden (20 %)
Démarrage : 1984

30
%
de réduction des émissions de CO2 grâce au redéveloppement de la plateforme Tyra
Démantèlement de la plateforme de Tyra West en août 2020

La plateforme Tyra constitue une infrastructure énergétique majeure en mer du Nord depuis près de 40 ans. Situées au large du Danemark, les installations du champ de Tyra sont des infrastructures clés, traitant et fournissant plus de 90 % de la production de gaz naturel du pays.

Son redéveloppement, devenu nécessaire en raison de l’affaissement naturel du réservoir, permettra de sécuriser et redynamiser la production. Les technologies de pointe utilisées permettront de réduire l’empreinte écologique du nouveau Tyra et d’optimiser l’efficacité énergétique des opérations. 

Un projet stratégique pour le marché gazier danois

60,000
barils équivalent pétrole produits par jour en 2023

Depuis 1984, année où la production a démarré sur la plateforme, le champ gazier de Tyra fournit la majeure partie du gaz produit dans le pays.

Pleinement engagé sur le développement à long-terme du secteur offshore danois, Notre Compagnie a décidé d’investir pour rebâtir la plateforme. En effet, l’extraction continue, sur près de 40 ans, de gaz a causé un affaissement naturel de l’infrastructure. 

Le redéveloppement de Tyra répond à un double objectif : bâtir une installation de pointe, apportant un niveau de sécurité accru aux équipes ; redynamiser la capacité de production et d’export du site, qui doit garantir l’apport en gaz pour la population danoise pour les décennies à venir. 

D’importants résultats sont d’ailleurs attendus : une fois redéveloppée, à son pic de production, la finalisation du projet Tyra permettra de fournir environ 60 000 barils équivalent pétrole par jour, soit une production totale de 200 millions de barils pour les 25 prochaines années. 

Ainsi, le redéveloppement de Tyra offre de nouvelles opportunités et se présente comme un projet aussi nécessaire que stratégique.

Une grande transformation tournée vers l'avenir

Modernisée et redynamisée, la plateforme Tyra sera plus productive, mais aussi plus vertueuse sur le plan écologique. Sa transformation nécessite une mobilisation logistique et technologique d’ampleur. 

Les équipes impliquées dans le projet ont commencé par démanteler une partie des anciennes installations devenues obsolètes. Cette étape de démantèlement a été réalisée dans le courant de l’été 2020. Elle a sollicité deux des plus grands navires de construction et grues du monde. Au total, 50 000 tonnes de matériaux ont été retirées, soit l’équivalent de sept tours Eiffel.

Les prochaines étapes de la transformation consistent à recycler les anciens blocs, achever la construction des nouveaux blocs et les installer sur la plateforme Tyra. L’objectif : moderniser le site pour accroître son efficacité opérationnelle de 80 à 90 %.

Après ces travaux, Tyra constituera une installation d’excellence, dotée de nouvelles technologies et méthodologies telles que :

  • des capteurs collectant en continu des données sur l’état de l’infrastructure et des équipements sur plus de 100 000 points-clés de la plateforme ;
  • des outils digitaux mesurant les performances et améliorant l’entretien ;
  • des appareils numériques portables destinées aux équipes afin d'avoir un accès constant aux systèmes, données, dessins, etc., ainsi qu'un support spécialisé onshore ;
  • des applications dédiées aux opérateurs, pour le partage des données disponibles aux équipes onshore et offshore, afin d’améliorer la synergie des idées et des analyses.

La transformation de Tyra aura aussi un impact significatif sur son efficacité énergétique : les émissions de CO2 seront réduites de 30 % et le torchage pourra être diminué de 90 %.

La réduction de l’empreinte environnementale des opérations de Tyra s’inscrit dans la stratégie climat de TotalEnergies. Avec ce projet d’envergure et en tant que Compagnie multi-énergies et responsable, nous entendons en effet contribuer à accompagner la transition européenne vers les énergies bas-carbone du futur.