Éolien offshore : TotalEnergies renforce sa position en mer du Nord

17/11/2021

L’ambition de TotalEnergies est d’être un acteur majeur de la transition énergétique. Dans ce cadre, nous nous attachons à fournir des solutions permettant de contribuer à la lutte contre le changement climatique et au développement durable. En Écosse, nous menons plusieurs projets dans les énergies renouvelables pour accompagner le pays vers son objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2045. 

L’éolien marin est une solution d’avenir, peu émettrice de gaz à effet de serre. Nous en multiplions donc les projets en mer du Nord britannique. 

En juin 2020, nous avons donc pris une participation dans le projet Seagreen 1 qui consiste à réaliser le plus grand parc éolien offshore d’Europe. En septembre 2021, nous avons participé à l’appel d’offres ScotWind qui vise à développer un projet éolien à l’ouest de l’archipel des Orcades. Ce dernier permettra d’alimenter en électricité renouvelable plus de deux millions de foyers. En nous appuyant sur notre expertise offshore développée à Aberdeen depuis 50 ans, nous avons également inauguré un hub éolien marin dans la troisième ville d’Écosse afin de faciliter la transition des équipes des activités pétrolières et gazières vers l’éolien, à mesure que cette activité se développera dans le pays. 

Par ailleurs, nous travaillons en parallèle avec nos partenaires pour développer d’un projet industriel de production d’hydrogène vert dans cette même zone. Ces installations pourront ainsi être alimentées par l’énergie renouvelable produite par nos projets éoliens offshores. 

Entretien : l’éolien marin, un axe important de notre stratégie

Outre ces multiples projets au Royaume-Uni, nous sommes également impliqués dans le développement de la filière de l’éolien marin en France, aux Etats-Unis, en Norvège et ailleurs. Stéphane Michel, directeur général Gas, Renewables & Power de TotalEnergies, décrypte la contribution de ce marché à la stratégie multi-énergies de la Compagnie.

Quelle est la stratégie mise en œuvre par TotalEnergies pour croître dans les renouvelables ?

Stéphane Michel / Dans le cadre de notre transformation en compagnie multi-énergies, nous voulons devenir l’un des 5 premiers producteurs mondiaux d’énergie renouvelable avec un objectif de 100 gigawatts (GW) d’ici 2030. Pour ce faire et grâce au travail des équipes, nous disposons déjà d’une capacité installée de 10 GW et d’un portefeuille de projets qui doit nous permettre d’atteindre 35 GW à horizon 2025, dont 2 GW d’éolien offshore. Pour atteindre les 100 GW, nous allons poursuivre notre développement grâce à nos plateformes existantes mais également en activant deux leviers additionnels. Le premier consiste à capitaliser sur notre présence mondiale pour trouver et développer de nouveaux projets. C’est le rôle du réseau des cinquante Renewable Explorers. Le second, c’est l’éolien marin, qui devrait contribuer à hauteur de 15 GW en 2030 ! L’éolien marin est en plein essor et ses coûts ont largement diminué. TotalEnergies veut prendre part à cette croissance en s’appuyant sur son expérience dans le domaine grâce à ses participations dans Seagreen au Royaume-Uni et Yunlin à Taiwan, ses savoir-faire dans l’offshore pétrolier, sa capacité à piloter de grands projets et à mobiliser les financements nécessaires.

Justement, quels sont les principaux défis de la filière de l’éolien marin ?

S.M. / Il faut distinguer l’éolien fixe ou posé de l’éolien flottant. Pour le premier, il s’agit de réduire les coûts. Pour le second, de trouver les solutions technologiques permettant de rendre les projets robustes et économiques afin d'aller en eaux plus profondes et d'ainsi libérer un vaste potentiel supplémentaire. Pour cela, les compétences accumulées dans l’offshore depuis des décennies par la Compagnie, aujourd'hui réunies au sein de OneTech, sont un atout précieux. Nous travaillons ainsi avec les principaux fournisseurs mondiaux de turbines et de flotteurs pour concevoir et industrialiser les meilleures solutions techniques. Nous sommes d’ailleurs parmi les premiers à les déployer dans les projets d'éolien flottant actuellement en développement. L’éolien marin est assez similaire à l’industrie de l’Oil & Gas qui est sur du temps long et nécessite des investissements massifs. Il faut donc répartir nos risques en nous associant à des partenaires, et pour cela, il faut être reconnu comme un acteur crédible. C’est désormais le cas et de grands acteurs du secteur nous approchent pour nous proposer des partenariats.